La Ville étend l'optimisation de l'éclairage public

Publié le : 
Lundi 2 août 2021
Thème d’actualité : 
environnement
quartiers

La Ville de Rouen a expérimenté depuis 2019 l’extinction de l’éclairage public dans le quartier du Jardin des Plantes.

Cette expérimentation dont les résultats ont été rendus publics il y a quelques mois, est très positive : elle a permis d’économiser de l’énergie…et de l’argent public, sans impact négatif sur la sécurité. Elle contribue également au développement de la biodiversité.

Sur la base des résultats de l’expérimentation, l’extinction de l’éclairage public de 1h à 5h du matin va être étendue progressivement à environ 25% du territoire communal, à compter du 1er août 2021. A la clé : environ 100 000 € d’économies d’argent public, qui profiteront directement aux habitants.

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie, Jean-Michel Bérgovoy, Adjoint au Maire en charge de la Ville résiliente, de l’environnement et de la transition énergétique, Frédéric Marchand, Adjoint au Maire en charge de la rive gauche et de l’île Lacroix, et Nicolas Zuili, Adjoint au maire en charge de la rive droite : « Nous sommes pleinement  engagés en faveur de la transition social-écologique de la Ville de Rouen. L’expérimentation au Jardin des Plantes a été un succès. C’est pourquoi nous avons décidé, comme cela se fait déjà dans de nombreuses grandes villes et dans la Métropole Rouen Normandie, de l’étendre progressivement. Ce faisant, nous sommes extrêmement vigilants sur trois aspects : faire des économies d’énergie et d’argent public, mieux protéger la biodiversité, préserver la sécurité. Les près de 100 000€ d’économies réalisées seront réinvesties dans les projets des associations et des habitants des quartiers concernés

L’extinction de l’éclairage public aura lieu de 1h à 5h du matin, 7 jours sur 7.

Elle concernera plusieurs quartiers de la ville, à l’exception de l’hyper centre (rive gauche et rive droite) et des quartiers dits "prioritaires politique de la Ville".

Le périmètre ainsi retenu correspond à environ 25% du territoire communal.

Retourner en haut de page