Une chaufferie rénovée à l'Hôtel de Ville

Publié le : 
Vendredi 11 janvier 2019 - 06h30
Thème d’actualité : 
municipalité
travaux
économie
environnement
La nouvelle chaufferie de l'Hôtel de Ville de Rouen
L’article que vous consultez est archivé !
Il aborde un sujet qui n’est plus d’actualité.

La rénovation énergétique, ça concerne aussi les équipements municipaux, au premier rang desquels l'Hôtel de Ville. Une nouvelle chaufferie a été installée dans ses sous-sols, et mise en fonctionnement en novembre 2018.

Une chaufferie bien particulière, pour un bâtiment pas comme les autres. Car si elle permet de chauffer l'Hôtel de Ville et ses 18 000m2, elle produit également de l'électricité, que la Ville revend à EDF, qui l'injecte ensuite dans le réseau Enedis. Une première en France pour une collectivité !

C'est le mini-cogénérateur qui permet cette opération. L'électricité ainsi revendue doit rapporter 90 000 euros à la Ville chaque année. Dans le même temps, le remplacement des huisseries du bâtiment se poursuit, tout comme les travaux de rénovation énergétique dans d'autres équipements municipaux (gymnases, serres du Jardin des plantes...).

Une source de satisfaction pour Yvon Robert, le maire de Rouen, Françoise Lesconnec, adjointe en charge de l'Environnement, et Fatima El Khili, ajointe en charge de l'Énergie et des Bâtiments communaux : "Nous sommes réellement fiers de ce nouvel équipement illustrant la priorité que représente pour nous la transition énergétique".

Les travaux de l'installation de cette nouvelle chaufferie, d'un montant total de 1,2M d'euros, ont été financés dans le cadre de l'appel à projets TEPCV (Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte). Ont apporté leur concours financier : l'État, la Caisse des Dépôts, la Métropole Rouen Normandie, le Département et la Région. L'Ademe a apporté son soutien technique à l'opération.

Retourner en haut de page