Confinement - Les agents de la Ville mobilisés pour assurer le service public

Publié le : 
Mercredi 25 mars 2020 - 14h00
Thème d’actualité : 
municipalité
Générique Crèche

Les mesures de confinement imposées dans la lutte contre le Covid-19 ralentissent fortement l'activité des services au public notamment, pour autant, bon nombre d'agents municipaux sont à l'oeuvre et assurent leurs missions comme d'habitude, ou presque.

Quand on pense aux services publics en première ligne face au Coronavirus, ce sont les personnels soignants qui viennent en tête, puis les policiers, sapeurs-pompiers, agents de transports en commun ou encore ripeurs. Les agents municipaux sont eux aussi de ceux-là. Mission par mission, la Ville de Rouen est sur le pont.

Garde d'enfants

Pour continuer de proposer aux personnels soignants un service de garde d'enfants, une trentaine d'agents municipaux - en plus des enseignants - est en rotation pour accueillir, nourrir les petits et entretenir les locaux de 6 écoles et 1 centre de loisirs, et ce 7 jours sur 7. Ils sont accompagnés par des animateurs : en relais, à raison de 12 par jour, ils assurent l'accueil en dehors du temps scolaire. Au sein de la seule crèche municipale ouverte - Terre des enfants - 12 personnes veillent au bien-être des tout-petits présents, du cuisinier aux infirmières puéricultrices en passant par les agents d'entretien.

Personnes âgées et fragiles

Les agents qui travaillent auprès des publics plus fragiles ou isolés sont massivement mobilisés pour accompagner notamment les personnes âgées, qu'elles soient à domicile, dans l'une des 4 résidences autonomie - où 26 agents se relaient tous les jours - ou au sein de l'Ehpad La Pléiade. Dans cet établissement, et grâce au volontariat de personnels municipaux pour aller travailler là où sont les besoins les plus urgents, 6 agents viennent renforcer l'équipe habituelle. Le service de soins infirmiers à domicile est par ailleurs toujours actif tous les jours et la Maison des aînés contacte quotidiennement par téléphone les seniors isolés inscrits au registre réalisé en 2019 pour lutter contre la canicule.

A noter que l'Unité de travail social reste ouverte comme d'habitude et que 3 agents du CCAS assurent une écoute téléphonique renforcée. Malgré sa fermeture, la Chaloupe continue de distribuer aux sans domicile fixe des repas froids tous les midis en semaine ; les douches municipales sont, quant à elles, accessibles aux horaires habituels.

Accueil et administration

A l'Hôtel de Ville, un accueil - restreint - est prévu pour les Rouennais qui n'ont pas d'autre choix, et peuvent sinon se tourner vers le standard téléphonique, lui aussi assuré. L'astreinte dans la maison commune permet en plus de gérer les courriers entrants et sortants. De même, et c'est une obligation, les déclarations de naissance et de décès sont toujours assurées en mairie, ainsi que l'organisation administrative des inhumations.

Plus dans l'ombre, les services administratifs sont sollicités pour assurer le maintien des services de facturation, paiement des prestataires extérieurs et le suivi des marchés en cours. Les bâtiments et sites municipaux peuvent également être ouverts aux entreprises quand des chantiers y étaient prévus.

Tranquillité publique

Du côté de la tranquillité publique, l'implication est évidente : trois brigades de la Police municipale continuent d'assurer une présence au quotidien à travers la ville, rassurant et informant les habitants surtout en ce moment, en plus de lutter contre les atteintes aux biens et aux personnes comme habituellement. Un accueil dans les locaux de la rue Orbe est conservé et le Centre de supervision urbaine, qui gère notamment les caméras de vidéosurveillance, tourne à un régime habituel.

Entretien

Comme c'est le printemps, les équipes chargées de l'entretien des espaces verts, des pelouses des stades et autres terrains sportifs, ou encore des fontaines, sont elles aussi sollicitées. Le centre de production horticole de la Ville de Rouen a même entamé ses opérations de bouture de chrysanthèmes en prévision de l'automne et autres projets de fleurissement de l'espace urbain. Balayeurs, laveurs et équipes mécanisées d'entretien interviennent eux aussi au quotidien pour maintenir la propreté de l'espace public et vider les corbeilles. En cas de besoin, des électriciens d'astreinte peuvent intervenir sur l'éclairage et les bornes rétractables.

Et derrière les ordinateurs

Enfin, et on y pense moins, les agents des services informatiques sont à leur tour plus que jamais mobilisés : tout d'abord, il faut équiper ceux qui le peuvent en outils permettant de télétravailler en toute sécurité. C'est en effet la première façon de lutter contre la propagation du virus : permettre à chacun de rester chez soi, tout en travaillant. Pour l'usager, ces agents continuent d'oeuvrer à l'amélioration de la dématérialisation des démarches municipales, évitant ainsi de nombreux déplacements.

D'autres sont derrière leurs écrans pour continuer d'informer les Rouennais sur Rouen.fr/actu et les réseaux sociaux de la Ville (Page Facebook Ville de Rouen, Compte Twitter Ville de Rouen, Page LinkedIn).

Tout cela sans compter sur tous ces agents qui travaillent de chez eux, assurant eux aussi un service au public, en attendant de retrouver les conditions pour retourner au bureau.

(Crédit photo : © 123RF)

Retourner en haut de page