Covid-19 et couvre-feu dans la Métropole Rouen Normandie

Publié le : 
Jeudi 15 octobre 2020 - 07h05
Thème d’actualité : 
santé
municipalité
solidarité
Interview du Président de la République
L’article que vous consultez est archivé !
Le sujet évoqué parle d’un événement ou d’une actualité passée.

Suite aux annonces du Président de la République ce mercredi 14 octobre, la métropole de Rouen fait partie des 8 territoires où un couvre-feu (21h-6h) sera instauré dès samedi 17 octobre.

Nous attendons les arrêtés préfectoraux pour plus de détails, notamment sur le périmètre exact et la durée d’application des mesures


Réaction de Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie

"Le Président de la République l’a annoncé : Rouen fait partie des 8 métropoles -hors Ile-de-France- où un couvre-feu sera instauré, dès samedi et pour de longues semaines. C’est une terrible nouvelle.

Je pense aux familles des victimes et des patients COVID ; à tous nos personnels de santé, exemplaires de courage face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader. Je pense aussi à toutes celles et ceux dont les vies, déjà si dures, vont être bouleversées par ces nouvelles restrictions : les cafés, bars, restaurants, commerces de proximité ; celles et ceux qui travaillent dans le monde de l’événementiel, du tourisme, de la culture, du sport… Le coup est plus que rude. Il faudra un jour faire le bilan de cette période et des choix politiques, en se posant une question simple : comment a-t-on pu en arriver là ? Mais l’heure n’est pas au bilan. L’heure est au combat contre le virus, à la cohésion républicaine, à l’action. Il y a l’Etat, il y a les territoires. Les élus locaux doivent aussi prendre leurs responsabilités ; je prends les miennes.

D’abord en exprimant avec force un message simple : les territoires les plus durement frappés doivent être les plus fortement aidés. Si Rouen et son agglomération sont parmi les 8 territoires les plus sévèrement concernés par les nouvelles restrictions, alors Rouen et son agglomération doivent faire partie des 8 territoires les plus massivement soutenus par l’Etat.

Rouen et sa métropole doivent pouvoir compter sur des moyens publics supplémentaires, en particulier dans les écoles et la fonction publique hospitalière. Les projets absurdes de réduction de moyens, comme en ce moment-même au Centre Hospitalier du Rouvray, doivent être abandonnés. Nous avons besoin de PLUS de lits.

Pour être cohérent dans la lutte contre cette pandémie, de nouvelles places d’hébergement d’urgence doivent être ouvertes, afin que personne ne soit à la rue pendant cette période. L’Etat doit s’engager sur un accueil inconditionnel, accessible à toute personne sans domicile fixe sur notre territoire.

Rouen et sa métropole doivent pouvoir compter sur un soutien national accru en direction des secteurs économiques les plus durement atteints : hôtellerie, restauration, événementiel, tourisme, culture, sport… sans oublier le monde associatif, dont personne ou presque ne parle au plan national alors qu’il est, dans bien des communes, à l’agonie.

Prendre ses responsabilités c’est aussi agir au niveau local, avec nos moyens. Sur le front public la Métropole Rouen Normandie, la Ville de Rouen et de nombreuses communes travaillent d’ores et déjà à la continuité des services essentiels (eau, déchets, transports…) durant la période de couvrefeu. Les agents, qui font face de manière admirable, sont et seront au rendez-vous. Nous mettons également en place des mesures internes pour faciliter encore le télétravail.

Sur le front économique, nous devons agir massivement pour soutenir nos entreprises et défendre nos emplois. A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels. C’est pourquoi je crée dès aujourd’hui un Conseil de défense économique local, ‘task force’ réunissant les représentants des acteurs économiques (industrie, commerce, artisanat, tourisme, hôtellerie, événementiel, culture, sport, agriculture…), les représentants de tous les groupes politiques métropolitains sans exclusive, ainsi que les représentants des collectivités locales (Région, Département), les parlementaires et l’Etat.

Ce Conseil de défense économique se réunira en visioconférence dès vendredi et de façon hebdomadaire, pour :

  • faire le point sur la situation sanitaire, économique et sociale
  • partager et co-construire, de façon agile et pragmatique, les mesures les plus utiles à notre activité économique locale et à nos emplois.

D’ores et déjà la Métropole Rouen Normandie travaille à des mesures d’urgence en direction des entreprises et des associations les plus gravement touchées, ainsi que pour faciliter le télétravail dans nos PME. Tout pour l’emploi local ! Voilà notre stratégie.

A propos de la Foire Saint-Romain : nous allons voir dans les tout prochains jours ce qui est effectivement décidé par le Gouvernement, et ce qu’implique précisément le couvre-feu. En tout état de cause les mesures de restriction doivent être appliquées de façon rigoureuse et cohérente, pour tous les acteurs et sur l’ensemble du territoire concerné. Il est possible, probable même, que ces mesures rendent la tenue de la Foire Saint-Romain inenvisageable, au plan sanitaire comme au plan économique. C’est pourquoi je demande au Gouvernement d’apporter une aide financière spécifique aux Forains, comme pour les autres commerçants durement éprouvés par la crise sanitaire.

Nous traversons une épreuve. Elle est dure, elle va être longue. Dans cette épreuve Rouen et sa métropole ont besoin de Responsabilité, de Solidarité, d’Action efficace et collective. Nous nous relèverons ensemble."


Interview du Président de la République

Retrouvez l’interview du Président de la République ci-dessous :

Retourner en haut de page