Des pavés pour ne pas oublier

Publié le : 
Lundi 5 octobre 2020 - 07h30
Thème d’actualité : 
municipalité
quartiers
3 pavés scellés dans le sol en hommage à la famille Cofman
L’article que vous consultez est archivé !
Le sujet évoqué parle d’un événement ou d’une actualité passée.

C'est l'aboutissement d'un projet initié par l'association Pavés de Mémoire Rouen Métropole : des "Stolpersteine" ont été posés sur la chaussée à la fin du mois de septembre 2020, devant les anciennes habitations des victimes du nazisme à Rouen.

L'artiste allemand Gunter Demnig parcourt les rues du monde entier depuis une trentaine d'années. Sa spécialité ? L'installation de pavés de 10 centimètres de côté dans les trottoirs, devant le dernier domicile des victimes du nazisme. Sur ces pavés, une plaque de laiton, et une inscription : "Ici habitait..." suivi du nom de la victime et de quelques lignes en hommage.

À Rouen, mais aussi à Sotteville-lès-Rouen, des pavés ont été scellés, avec le soutien de la Métropole Rouen Normandie et la Ville, dans différents quartiers, à la fin du mois de septembre. 28 Stolpersteine pour rendre hommage à sept familles rouennaises. Aujourd'hui, il est possible de se souvenir, de se recueillir aux adresses suivantes :

  • 7 rue Tabouret, famille Frauenthal
  • 74 rue des Bons-Enfants, famille Wetsztein
  • 6 rue Ecuyère, famille Abramovitch
  • 69 rue d'Amiens, famille Cofman (notre photo)
  • 40 rue Armand-Carrel, famille Ganon
  • Rue Martainville (angle rue Marin-le-Pigny), Pinkus Ettinger
  • 8-10 rue Eau-de-Robec, famille Ettinger

D'autres pavés de mémoire seront posés à Rouen à l'occasion d'une seconde phase.

Crédit photo © Sarah Flipeau

Retourner en haut de page