Le Frac invité au Jardin des plantes pour désorientaliser Flaubert

Publié le : 
Jeudi 10 juin 2021 - 07h05
Thème d’actualité : 
culture
quartiers
pratique
"Autoportrait" de Sophie Ristelhueber (collection Frac Normandie Rouen)

Quand l'art contemporain revisite le célèbre roman "Salammbô" de Flaubert, ça donne l'exposition "Désorientaliser", à voir du 12 juin au 20 septembre 2021 au Jardin des plantes.

Au total, une vingtaine d'oeuvres est à découvrir au sein du Pavillon du XVIIe du Jardin des plantes. Une sélection effectuée par le Frac (Fonds régional pour l'Art contemporain), situé juste en face du parc municipal. L'établissement propose ainsi, à l'occasion de "Flaubert 21", plusieurs expositions mettant en lumière des parties de ses collections, en écho à différents écrits du célèbre Rouennais.

Celle présentée dès samedi 12 juin s'attaque donc au plus "oriental" de tous. Profondément marqué par le courant "orientaliste" - majeur au XIXe siècle - le Carthage de "Salammbô" est directement inspiré de l'Algérie et la Tunisie, visitées par l'auteur en vue de sa rédaction.

Et c'est bien là que le Frac renverse la thématique flaubertienne. L'époque n'est plus vraiment à l'exotisation et à la fascination pour l'ailleurs, devenu aujourd'hui si proche. La vision de l'artiste contemporain "désorientalise" donc nécessairement Flaubert et fait écho au passage du temps.

Accessible du mercredi au dimanche, l'exposition est à voir gratuitement jusqu'à la fin de l'été.


Informations pratiques

Exposition "Désorientaliser" Salammbô

Du 12 juin au 20 septembre 2021

Pavillon du XVIIe, Jardin des plantes

Ouvert de 14h à 18h, du mercredi au dimanche

Accès libre

(photo : "Autoportrait", de Sophie Ristelhueber, collection Frac Normandie Rouen)

Retourner en haut de page