Renaturation des cours d'écoles : le temps des plantations

Publié le : 
Mardi 14 décembre 2021 - 15h11
Thème d’actualité : 
retour sur
quartiers
environnement
L’article que vous consultez est archivé !
Le sujet évoqué parle d’un événement ou d’une actualité passée.

Nicolas Mayer-Rossignol et ses adjoints étaient de passage ce mardi 14 décembre 2021 à l'école élémentaire Pasteur à l'occasion de la plantation d'un arbre dans cette cour bénéficiaire d'un chantier de renaturation.

La cour de l'école élémentaire Pasteur s'est enrichie d'un amélanchier, arbre mellifère (attirant les abeilles et autres insectes) qui vient tenir compagnie aux cinq vieux tilleuls peuplant les lieux. Ce sujet de près de trois mètres a été planté mardi 14 décembre 2021 au matin par les enfants de la classe de CP.

Le maire et président de la Métropole Rouen Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol, est venu participer à la scène. Entouré de ses adjoints Jean-Michel Bérégovoy, en charge de la Transition écologique, Florence Hérouin-Léautey, en charge des Ecoles et de la Petite enfance, et de la conseillère municipale à la Nature en ville Françoise Lesconnec.

Le geste s'inscrit dans le plan de renaturation de la ville : cette démarche dite "Rouen Naturellement" comprend un volet "déminéralisation des espaces publics" qui porte non seulement sur les rues mais aussi sur les cours d'écoles. Sur les trottoirs de la cité comme dans l'environnement de ses établissements scolaires, on retire de l'asphalte pour le remplacer par de la végétation. Développer le retour de la terre sur le sol communal favorise la biodiversité. 

Très souvent saturées de bitume, les cours d'écoles constituent des îlots de chaleur urbains incompatibles avec la lutte contre le dérèglement climatique. D'où le programme de travaux de déminéralisation mis en route cet été dans cinq premiers établissements, pour un budget proche de 800 000 € :

  • école élémentaire Pépinières Saint-Julien
  • école élémentaire Louis-Pasteur
  • école élémentaire André-Pottier
  • école élémentaire Claude-Debussy
  • école maternelle Honoré-de-Balzac.

Ces cinq chantiers ont permis de créer 5 600 m2 d’espaces verts supplémentaires, avec 47 nouveaux arbres plantés. Une dizaine d'autres écoles seront concernées en 2022 par le même type d'opération.

Retourner en haut de page