Incidence exceptionnellement élevée en Normandie

Publié le : 
Jeudi 13 janvier 2022 - 10h08
Thème d’actualité : 
Covid-19
santé
pratique
cas positif ou cas contact : que faire ?

Selon l'Agence régionale de santé, au 11 janvier 2022, la Normandie affiche un taux d’incidence record de 2277,9 cas pour 100 000 habitants, soit +56,1% en une semaine. 

  • Normandie : + 56,1 % (taux d’incidence SPF du 02/01 au 08/01 : 2 277,9)
  • Seine-Maritime : + 45,4 % (taux d’incidence SPF du 02/01 au 08/01 : 2 707,8)

Les taux d'évolution des indicateurs départementaux contenant les tests réalisés en date de prélèvement du 25 au 31 décembre doivent être interprétés avec précaution. Des correctifs sont attendus au cours de la semaine pour cette période donnée. (Source Geodes Santé publique France)

Dans ce contexte de circulation très intensive du virus, les gestes barrières sont, outre l’impératif d’un rappel vaccinal dès éligibilité, plus que jamais essentiels. 

En toute occasion, en particulier dans les lieux clos, les gestes barrières doivent être scrupuleusement appliqués : éviter les embrassades, se laver régulièrement les mains, garder le masque notamment en présence de personnes fragiles, respecter la distanciation et aérer régulièrement les pièces (au minimum 10 minutes toutes les heures, voire en continu si possible durant les repas). Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, a été étendu à l’extérieur dans plusieurs villes par les Préfets.

L’activité hospitalière liée au Covid-19 continue d’augmenter

Au 10 janvier, 988 personnes atteintes du Covid-19 sont hospitalisées (837 la semaine dernière), dont 113 en réanimation (116 lors du dernier point de situation). Le nombre total de patients Covid hospitalisés a dépassé le niveau observé lors de la première vague. 

Grâce à l’efficacité de la vaccination sur la réduction des formes graves chez les personnes vaccinées, le rythme de croissance des hospitalisations demeure inférieur à celui de l’incidence. Mais il reste élevé : en moyenne, les entrées en hospitalisation conventionnelle sont de 42 par jour, et de 4 entrées par jour en réanimation. Cette situation incite à accélérer la protection par le rappel vaccinal."

Avant de se rendre aux urgences, adopter le réflexe 15.

Retourner en haut de page