La Ville recentre ses activités aquatiques sur la piscine Guy-Boissière pour garantir la sécurité de ses usagers

Publié le : 
Jeudi 23 juin 2022 - 12h00
Thème d’actualité : 
municipalité
sport
L’article que vous consultez est archivé !
Le sujet évoqué parle d’un événement ou d’une actualité passée.

La Ville recentre toutes les activités aquatiques sur la piscine Guy-Boissière durant l'été afin de garantir la sécurité de ses usagers. 

Du 1er juillet au 31 août, les piscines Marvingt boulevard de Verdun et Diderot, située boulevard de l'Europe seront fermées au public. Seule la piscine Guy-Boissière sera ouverte.

Toutes les activités aquatiques programmées dans le cadre de Rouen-sur-Mer ainsi que l'opération "Piscine à 1 euro" auront lieu sur le site de l'île Lacroix.

Cette décision prise par la municipalité s'explique par une pénurie de maîtres-nageurs sauveteurs (MNS et BNSSA) au niveau national dont souffre également la Ville, à l'image de très nombreuses collectivités locales.       

La municipalité est parvenue à recruter quatre vacataires pour la période estivale. Mais cela est toutefois insuffisant pour maintenir en toute sécurité pour les usagers toutes les piscines municipales, comme le précisent Nicolas Mayer-Rossignol et Sarah Vauzelle, adjoint au maire chargée du Sport : "Cette pénurie de maître-nageur sauveteur est un problème national qui ne nous épargne pas. La Ville a réussi à recruter quatre vacataires, mais cela ne nous permet pas de disposer du nombre suffisant de personnel requis par la réglementation pour assurer l’ouverture de toutes les piscines. Nous devons donc prioriser, il en va de la sécurité des usagers !".

Ces quatre vacataires seront affectés au centre sportif Guy-Boissière, qui, en raison de son nombre de bassins intérieur et extérieur, permet d’accueillir le plus grand nombre d’usagers.

Au vu de la flambée du coût de l'énergie depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, la Ville reste également vigilante sur la maîtrise de ses dépenses. Ces deux fermetures permettront de réaliser une économie de près de 20 000 euros sur les fluides.

Retourner en haut de page