Football : nuit de folie pour le FC Rouen !

Publié le : 
Vendredi 9 février 2024 - 09h15
Thème d’actualité : 
sport
la foule a envahit le stade après la qualification
L’article que vous consultez est archivé !
Le sujet évoqué parle d’un événement ou d’une actualité passée.

Après Toulouse, le FC Rouen a de nouveau écarté une équipe de Ligue 1 - l'AS Monaco - ce jeudi 8 février 2024, et jouera son quart de finale de Coupe de France contre Valenciennes, à domicile. Les quelque 10 000 spectateurs présents au stade Robert-Diochon se souviendront longtemps de cette nuit de folie, conclue par une épreuve de tirs au but dont Léonard Aggoune, habituel gardien remplaçant, aura été le héros.

Ils étaient peu nombreux à croire aux chances de qualification des Diables rouges. L'invité du soir portait l'habit de l'invité élégant au gala. L'AS Monaco et ses stars Balogun, Fofana ou Maripan. L'AS Monaco et son tsar Aleksandr Golovin. Mais le club princier s'est pris les pieds dans le tapis rouge et la pelouse détrempée du stade Robert-Diochon. Et puis les hôtes avaient décidé qu'ils ne seraient pas spectateurs du bal, encore moins de leur fin de parcours.

Après un début de match en fanfare, et un feu d'artifice venu des tribunes, l'ambiance est retombée d'un coup, après la transformation du penalty logiquement accordé aux Monégasques pour une faute d'Aggoune sur Balogun dans la surface. L'international américain transformait lui-même l'offrande sans trembler. Dix minutes plus tard, sur un coup de pied arrêté d'Allée, un joli mouvement de corps de Samson et une frappe de l'enfant du club, Clément Bassin, le FCR revenait au score dans une ambiance des très grands soirs.

La deuxième période, équilibrée et intense dans les duels, aura permis à Mion, Loppy ou Benkaïd, immenses hier soir, de jeter leurs dernières forces dans la bataille. La fin du match annonçait une série à suspense, celle des tirs aux buts, frappés côté kop monégasque. Les 10 000 supporters sont alors passés par toutes les émotions : l'abattement, quand Mustapha Benzia, l'un des meilleurs sur la pelouse ce jeudi, frappait trop mollement la balle, stoppée par Majecki, le gardien polonais de l'ASM. Puis l'espoir, lorsque Léonard Aggoune détournait le tir de Balogun, et enfin l'extase lorsqu'il récidiva sur celui du jeune Akliouche.

Le gardien rouennais s'est alors lancé dans un tour d'honneur à 100 à l'heure, emmenant avec lui tout un peuple rouge et blanc au stade de l'ivresse. Le tirage au sort des quarts de finale a désigné Valenciennes comme prochain adversaire des Diables rouges. La rencontre se déroulera entre le mardi 27 et le jeudi 29 février.

Le résumé de la rencontre :

Retourner en haut de page