"Et si on statuait ?" - Concertation sur la place des femmes dans l’espace public

parvis_hdv1.jpg

L’équipe municipale souhaite initier un large débat autour de la question de la place des femmes et de la représentation féminine dans l’espace public, au travers du "Débat des mémoires".

Aujourd’hui, 5% seulement des noms de rues sont féminins, et quasiment aucune rue emblématique, place, lieu très visible ne porte de nom féminin à Rouen (à part la rue Jeanne d’Arc). Cet "invisibilisation’ de la moitié de l’humanité (52% précisément !) n’est pas anodin et fait écho plus largement aux inégalités qui demeurent entre les femmes et les hommes.

A la faveur de la restauration de la statue de Napoléon 1er, à laquelle la Ville de Rouen consacre 200 000 euros d’argent public, les élus souhaitent ouvrir le débat. Il ne s’agit évidemment pas de déboulonner la statue de Napoléon, ni de la cacher ou de réviser l’Histoire, mais de s’interroger sur son implantation future et surtout sur l’opportunité qui nous est offerte de donner aux femmes une place bien plus importante sur la place de l’Hôtel de Ville, symbole par excellence de la démocratie et de la République au niveau local.

Place au débat désormais avec la concertation ‘Et si on statuait ?’, qui débutera en octobre et durera plusieurs mois.

La concertation "Et si on statuait ?" se déroulera à plusieurs niveaux afin d’impliquer le plus grand nombre et de faire émerger des idées et propositions le plus largement possible, qui seront ensuite soumises au vote des habitants de Rouen. Elle se décline de la manière suivante.

Concertation de clôture

Du 6 au 8 décembre 2021, 4080 personnes ont voté. 578 réponses ont été écartées, soit en raison de doublon, soit en raison d’une non validité des pièces justificatives nécessaires pour le vote (pièce d’identité et justificatif de domicile). Cela porte à 3502 le nombre de réponses prises en compte.

Consultez ci-dessous les résultats de la concertation :

Sur le premier thème, portant sur le réaménagement de la place

87,6% des votants (3068 voix) trouvent que la place actuelle est suffisamment ouverte sur le quartier (perspectives larges, visibilité depuis les rues adjacentes, dégagement sur la façade de l’Hôtel de ville…).

67,1% des votants (2350 voix) trouvent que la cohabitation de tous sur la place est harmonieuse (sportifs, personnes à mobilité réduite, usagers des déplacements doux, enfance et familles, habitants et visiteurs, commerçants…).

69,6% des votants (2437 voix) trouvent que l’aménagement actuel de la place permet suffisamment d’usages (déplacements doux, animations festives et culturelles, sport, commerce, expression artistique, manifestations publiques, restauration, jeux d’enfants, convivialité…).

Sur le deuxième thème, portant sur la place des femmes

65,6 % (2297 voix) des votants souhaitent qu’une meilleure place soit faite aux femmes dans l’espace public, que ce soit par la dénomination des rues, places et jardins alentours et 67,10% (2350 voix) par des plaques rendant hommage à des femmes.

50,5% des votants (2087 voix) ne sont pas d’accord pour que ce soit par des statues ou autres (oeuvres d’art, portraits) sur la place.

L’expression de la place des femmes par la création d’un espace consacré au rayonnement des femmes à Rouen divise : 46,7% des votants sont d’accord (1633 voix) et 40,8% des votants ne sont pas d’accord (1427 voix).

Sur le troisième thème, portant sur la renaturation

77,3% des votants sont d’accord (2706 voix) pour que la place soit végétalisée à plus de 40%.

65,8% des votants (2303 voix) sont d’accord pour que de l’eau soit ajoutée (fontaine, mare…).

66,1% des votants (2314 voix) ne sont pas d’accord pour que des potagers partagés sous responsabilités d’associations soient créés.

Deux propositions divisent :

46,6 % des votants ne sont pas d’accord (1631 voix) et 41,7 % sont d’accord (1459 voix) pour qu’un parcours des senteurs soit créé.

48% (1682 voix) des votants sont d’accord et 41,9 % ne sont pas d’accord (1467 voix) pour qu’un hôtel à insectes soit créé.

Sur le quatrième thème, portant sur les usages de la place

81,8% des votants (2864 voix) sont d’accord pour prendre en compte les déplacements doux (traversées et accès piétons facilités, fluidité pour les personnes à mobilité réduite, vélo, trottinettes…).

73,9% des votants (2587 voix) sont d’accord pour que des animations festives, culturelles et commerçantes soient organisées.

54,1% des votants (1894 voix) ne sont pas favorables à la pratique du skate.

74,5% des votants (2608 voix) sont d’accord pour la tenue d’activités artistiques.

L’organisation des activités de convivialité divise : 47,2% des votants (1652 voix) sont favorables à cette idée et 46,3% ne le sont pas (1623 voix).

Sur le cinquième thème, portant sur les équipements

53,1% des votants (1861 voix) ne sont pas d’accord et 40,5% des votants (1419 voix) sont d’accord pour la création d’une ‘street plaza’.

La majorité des votants est favorable à la création d’un kiosque à musique, d’équipements de convivialité, de boxes sécurisés pour les vélos, de toilettes publiques et d’un point d’eau potable :

  • Kiosque à musique : 62,5% (2190 voix) sont d’accord / 28,1% ne sont pas d’accord (983 voix)
  • Equipements de convivialité : 53,5% (1875 voix) sont d’accord / 40,% (1402 voix) ne sont pas d’accord
  • Boxes sécurisés pour vélos : 65,1 % (2280 voix) sont d’accord / 25,2 % (882 voix) ne sont pas d’accord
  • Toilettes publiques : 74% (2591 voix) sont d’accord / 19,3 % (675 voix) ne sont pas d’accord
  • Un point d’eau potable : 82,8% (2901 voix) sont favorables / 10,7% (374 voix) ne sont pas favorables.

Sur le sixième thème, concernant la statue de Napoléon

La majorité des votants sont favorables au retour de la statue de Napoléon à la même place sans autre changement par ailleurs : 68% sont favorables / 28,2% ne sont pas d’accord.

54,3% sont défavorables et 38,6% sont favorables au retour de Napoléon avec une place faite à l’expression féminine sur l’espace public.

Les Rouennais et Rouennaises sont majoritairement favorables à l’installation d’un élément explicatif (panneau…) permettant de replacer cette statue dans son contexte historique et politique : 64,2 % des votants sont d’accord – 27,7% ne sont pas d’accord.

Enfin, plus de mille propositions ont été reçues concernant des aménagements provisoires (sculptures ou oeuvres éphémères) sur le socle de la statue et sur la place, uniquement pendant la période de restauration. Ces propositions vont être étudiées en détail.

Micro-trottoir

Un micro-trottoir a été réalisé sur la place et en centre-ville en mode décalé, auprès des passants pour recueillir directement leur parole et leur avis. Il est visionner ci-dessous.

Conférences

16 octobre 2021 : "Oui les femmes Rouennaises sont entrées dans l’Histoire !"

A 17h - Auditorium de l'Hôtel des Sociétés Savantes, 190 rue Beauvoisine
Intervenantes :

  • Claire Saunier-Le Foll, Doctorante à Université Lyon 2, Chercheuse en histoire contemporaine sur la condition des femmes en Seine Inférieure
  • Marie Picard, Doctorante en sociologie à l'Université de Rouen Normandie

Gratuit sur inscription - S'inscrire en ligne

10 novembre 2021 : "Napoléon, entre ombre et lumière"

A 18h - Auditorium de l'Hôtel des Sociétés Savantes, 190 rue Beauvoisine

Intervenant :

  • Jean-Pierre Chaline, Professeur émérite et ancien directeur de l’Institut d’Histoire de l’Université Paris-Sorbonne, président de l’association des Amis des Monuments Rouennais
  • Frédéric Régent, Maître de conférence en histoire contemporaine à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l’histoire des colonies esclavagistes. Il est également conseiller scientifique du Mémorial en hommage aux victimes de l’esclavage
  • Cécile-Anne Sibout, historienne, enseignante-chercheure à l’Université de Rouen, auteure de "Il était une fois Rouen"

Gratuit sur inscription - S'inscrire en ligne

17 novembre 2021 : "Retour sur la restauration de la statue et les archives historiques"

A 18h - Auditorium de l'Hôtel des Sociétés Savantes, 190 rue Beauvoisine

Intervenants :

  • Thi-Phuong Nguyen, Service Interministériel des Archives de France
  • Coralie Barbe, Restauratrice de l’Atelier Coralie Barbe
  • Philippe Pagnon, Fonderie de Coubertin
  • Aurélien Guilmard, Directeur du Patrimoine Bâti Ville de Rouen

Gratuit sur inscription - S'inscrire en ligne

1er décembre 2021 : Conférence de clôture "Démocratiser la mémoire ?"

A 20h - Auditorium du Musée des Beaux-Arts, 26 bis rue Jean Lecanuet

Intervenants :

  • Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie
  • Laura Slimani, Adjointe au maire en charge de la démocratie locale et participative, égalité femmes-hommes, handicap et lutte contre les discriminations
  • Nicolas Offenstadt, Historien, maître de conférence Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Titiou Lecoq, Journaliste, essayiste, romancière "Les Grandes Oubliées - Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes ?"
  • Mathilde Larrere, historienne, spécialiste de l’histoire des révolutions du XIXème siècle, maîtresse de conférence à l’Université Paris Est Marne La Vallée et chroniqueuse pour Arrêt sur Images et Médiapart

Gratuit sur inscription - S'inscrire en ligne

La présentation d'un pass sanitaire valide ou un test PCR de moins de 72h sera demandé à l'entrée. Le port du masque est obligatoire pendant la durée des conférences.

Visites culturelles

Poser une statue dans l’espace public n’est jamais un acte anodin. Que ce soit un acte politique, symbolique ou esthétique, chaque sculpture a son histoire et cela ne manque pas de polémiques, de débats houleux voire même d’oubli scandaleux.

Guillaume Gohon, guide conférencier au sein du label villes et pays d’art et d’histoire de la Métropole Rouen Normandie à travers cette visite vous apportera une matière complémentaire à la réflexion globale autour de la place de l’Hôtel de Ville.

Dates des visites :

  • Vendredi 15 octobre 2021 à 17h30
  • Samedi 27 novembre 2021 à 10h

Point de départ de la visite : Devant le Musée des Beaux-Arts.
Durée de la visite : 2h - Gratuit sur inscription.

S'inscrire aux visites culturelles "Et si on statuait ?"

Imaginez votre place idéale

Du 22 octobre au 15 novembre 2021, imaginez votre place du Général de Gaulle idéale. Ce temps de consultation numérique sera la base de réflexion et de travail des ateliers citoyens pour proposer de grands axes de réaménagements de la place autour de plusieurs propositions soumises au vote des Rouennaises et des Rouennais en décembre prochain.

Le périmètre concerné par cette concertation est le parvis de l’Hôtel de Ville entre l’abbatiale St-Ouen (jardin du cloître) et le parking municipal de surface. N'est pas concernée la partie comprenant les voies de circulation.

Trois axes ont été définis par le panel de citoyens sur lesquels vous pouvez apporter vos propositions :

Les usages de la place

  • Mobilités : place du piéton, du vélo, accueil des personnes en situation de handicap. La question est de repenser les circuits de déplacements, d’imaginer le partage des espaces pour la bonne circulation de tous.
  • Loisirs : sport, pratiques artistiques, espace de détente et de créativité. Ne seront pas pris en compte les loisirs motorisés.
  • Evénementiel : quels évènements culturels et autres pourraient se dérouler sur la place. L'objectif est d'imaginer un espace adapté

La place des femmes dans l’espace public

  • Projets permettant la réappropriation de l’espace public par les femmes
  • Des propositions pour rééquilibrer l'espace symbolique des Femmes dans l'espace publique à Rouen

Renaturation

Pour répondre aux enjeux écologiques et climatiques le panel propose de :

  • Favoriser le retour de la biodiversité
  • Végétaliser davantage la place
  • Travailler la présence de l’eau
  • Mettre en place des espaces de cultures partagées (agriculture urbaine)

Contribution en ligne

Afin de permettre à toutes et tous de formuler des idées pour l’avenir de la place, et qui alimenteront les propositions mises au vote, la ville de Rouen met en place un formulaire de contribution en ligne. Les personnes souhaitant être informées de la suite de la concertation pourront également laisser leurs coordonnées. 

Pour une transparence totale, les contributions seront mises en ligne prochainement.

Ateliers citoyens

Des ateliers citoyens pour travailler notamment sur le projet de renaturation de la place de l’Hôtel de ville avec le "recrutement" d’un panel de 20 citoyens, représentatifs des usagers de la place, des habitants du quartier, de l’âge (intergénérationnel), des commerçants... avec l’animation de plusieurs temps :

  • Formation et appropriation du sujet avec audition d’experts,
  • Idéation et imagination de ce que pourrait devenir la place
  • Co-construction du projet avec modélisation finale des propositions soumises au vote des Rouennaises et Rouennais
  • Clôture

Projet artistique temporaire

Une réflexion, notamment en liaison avec la Réunion des Musées Métropolitains, le Centre Pompidou et le Sprengel Museum de Hanovre, pour travailler à l’installation d’œuvres temporaires sur le socle (à l’instar de ce qui se fait sur le "Quatrième Socle" de Trafalgar Square à Londres, par exemple).

Retourner en haut de page