Appel à projets "Rouen réinvente son patrimoine : Pierre, Paul, Pelletiers, Nicaise"

montage-4sites.jpg

Quatre sites patrimoniaux remarquables de la Ville de Rouen, autrefois dédiés au culte ou à d’autres usages publics, sont aujourd’hui désaffectés et libres d’occupation. La Ville souhaite leur donner un nouvel avenir et lance l'Appel à projets "Rouen réinvente son patrimoine : Pierre, Paul, Pelletiers, Nicaise".

L'objectif de cet appel à projet est de céder quatre sites à des porteurs de projet qui en assureront la valorisation et la réhabilitation pour d’autres usages dans le respect de leur qualité patrimoniale et la mise en valeur de leur potentialité. Ces sites sont les suivants :

  • Eglise Saint-Pierre du Chatel
  • Eglise Saint-Paul
  • Salle Sainte-Croix des Pelletiers
  • Eglise Saint-Nicaise

Présentation de l'appel à projet

Le but de cet appel à projets est la vente de chacun des sites à un opérateur en capacité de porter un projet de reconversion qualitatif. La Ville de Rouen attache une attention particulière aux projets qui seront proposés notamment quant à leur capacité à redonner vie aux sites mis en vente et à renforcer l’attractivité des quartiers dans lesquels ils sont implantés. Des propositions de tiers lieux ou d’espaces qui accueillent et associent différentes activités (galerie d’art, ateliers créatifs, artisanat, salles de travail partagé, ….) seront bienvenues mais également des propositions plus classiques (logements, bureaux, commerces), dès lors qu’elles seront de nature à tirer parti et à valoriser le potentiel patrimonial des bâtiments, et à assurer leur insertion urbaine et sociétale dans le quartier et dans la ville.

Télécharger le cahier des charges général de l'appel à projet - Fichier PDF (852 Ko)

En complément du cahier des charges général, sont également mis à disposition des candidats les documents ci-dessous :

D'autres documents spécifiques aux monuments sont disponibles sur les pages de prénsetation des édifices.

Présentation des édifices

Cliquez sur les liens pour accéder à la page de présentation de l'édifice.


Visites des sites

Pour chacun des 4 sites, une visite globale est programmée aux dates suivantes :

  • Saint-Pierre du Chatel : le 13 mai 2019 à 10h
  • Saint-Paul : le 14 mai 2019 à 11h
  • Sainte-Croix des Pelletiers : le 13 mai 2019 à 11h
  • Saint-Nicaise : le 14 mai 2019 à 9h

Sur demande des candidats, une deuxième visite groupée, permettant d’approfondir la connaissance de chaque site, pourra être organisée. Les demandes de visite complémentaire doivent être envoyée au plus tard le 14 juin 2019 par mail à alain.marion-de-proce@metropole-rouen-normandie.fr

Questions techniques

Retrouvez ci-dessous des questions posées par certains porteurs de projets et les réponses qui y correspondent.

Quels sont les montants de taxes foncières pour chacun des 4 édifices ?

"Le montant de la taxe foncière pour la salle Sainte-Croix des Pelletiers était de 3 861 € en 2018. Les 3 autres édifices, ne donnaient lieu à aucune taxe foncière, en raison de leur affectation. Cependant, il convient de préciser que, pour chacun des 4 édifices, le montant de la taxe foncière sera réévalué sur la base de la valeur locative qui, elle-même, est liée à la superficie créée à l’occasion du projet."

Est-il possible d'obtenir une copie des devis qui ont permis de faire les tableaux de chiffrage estimatifs sur les 2 projets "Sainte-Croix des Pelletiers" et "Saint-Nicaise" ?

"Les chiffrages estimatifs apparaissant dans chacun des 4 cahiers des charges sont issus de l’étude sanitaire patrimoniale réalisée en 2008 par Monsieur Régis Martin, Architecte en Chef des Monuments Historiques, à la demande de la Ville de Rouen, et actualisée en 2018. Il s’agit d’une étude réalisée dans les grandes masses financières, par ratios. Nous ne disposons pas des localisations des travaux mentionnés dans les chiffrages de l’étude. Le volume 2 de l’étude sanitaire patrimoniale de Monsieur Martin réalisée en 2008, reprend en détail les différents postes de travaux pour chaque édifices, certes sans localisation précise mais avec des quantités."

Trois vitraux de l’église Saint-Nicaise inscrits figurent dans la base de données Mérimée. De quels vitraux peut-il peut s’agir précisément ?

"L’ensemble des vitraux (en dehors des vitraux classés) bénéficient de la protection ISMH de l’édifice datant de 1981.

Concernant les vitraux classés :

Le vitrail de la Crucifixion (baie axiale) est classé mais la Ville de Rouen n’est pas propriétaire.
Les autres vitraux classés sont :

  • Baie n°3 (ie 3e baie au nord au rez-de-chaussée sachant que la numéro 0 est la baie axiale) : classée depuis 20/10/1913. Représentant des anges. 16e siècle avec des remplois 19e + du 20e.
  • Baie n°5 (ie 5e baie au nord au rez-de-chaussée sachant que la numéro 0 est la baie axiale) : classée depuis 18/09/1908. Représentant les Vertus. 1555 et restaurée en 1885.
  • Baie n°6 (ie 6e baie au sud au rez-de-chaussée sachant que la numéro 0 est la baie axiale) : classée depuis 18/09/1908. Représentant les Vertus. 1555 et restaurée en 1885.
  • Baie 101 (ie 1ere baie au nord au premier étage …..) : classée depuis 18/09/1908. Représentant le Christ du Jugement dernier. Vers 1550, très restaurée au 20e siècle.
  • Baie 102 ((ie 2e baie au sud au premier étage ….) : classée depuis 18/09/1908. Représentant l’éducation de la Vierge. Œuvre reconstituée au 20e siècle à partir d’élément 16e provenant des baies 103 et 104.

Ce qui apparaît dans la base Mérimée n’est pas forcément très clair. Il n’y a pas de vitraux spécifiquement inscrits ; la mention de l’inscription se rapporte à l’édifice uniquement."

Pouvez-vous confirmer que les projets attendus pour St Pierre du Châtel peuvent prévoir pour le RDC des logements aussi bien que toute autre destination ?
 
"Le cahier des charges général de l’Appel à projets précise : « Le but du présent appel à projets est la vente de chacun des sites à un opérateur en capacité de porter un projet de reconversion qualitatif. La Ville de Rouen attache une attention particulière aux projets qui seront proposés notamment quant à leur capacité à redonner vie aux sites mis en vente et à renforcer l’attractivité des quartiers dans lesquels ils sont implantés. Des propositions de tiers lieux ou d’espaces qui accueillent et associent différentes activités (galerie d’art, ateliers créatifs, artisanat, salles de travail partagé, ….) seront bienvenues mais également des propositions plus classiques (logements, bureaux, commerces), dès lors qu’elles seront de nature à tirer parti et à valoriser le potentiel patrimonial des bâtiments, et à assurer leur insertion urbaine et sociétale dans le quartier et dans la ville. » Les candidats doivent s’en tenir à ce cahier des charges."

Les porteurs de projets souhaitant poser d'autres questions peuvent le faire en adressant un courrier électronique à alain.marion-de-proce@metropole-rouen-normandie.fr.


Modalité de réponse

Bien que regroupés au sein d’un même appel à projet, une réponse indépendante peut être formulée sur chacun de ces sites et rien n’interdit à un porteur de projet de se positionner sur plusieurs sites.

Les offres doivent être remises avant le lundi 30 septembre 2019 à 15h auprès de la Direction de l'Urbanisme et Habitat, 14bis avenue Pasteur.

Les dossiers pourront être remis aux format papier ou sur clé USB et devront comprendre les éléments ci-dessous.

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page