Schéma directeur lumière

Adopté par le conseil municipal du 9 février 2007, le Schéma Directeur d'Aménagement Lumière (SDAL) encadre toutes les réalisations ayant trait à l'éclairage sur le domaine public. Applicable sur le territoire de la ville, il sert de base à un éclairage public de qualité pour :

  • assurer les contraintes de base en matière d'éclairage (sécurité et confort des usagers et riverains),
  • mettre plus en valeur les lieux d'animation et le patrimoine architectural de la Ville
  • développer une politique d'économie d'énergie et de limitation des nuisances lumineuses.

Schéma directeur d’aménagement lumière

Le schéma a pour but de fournir au maître d'ouvrage des propositions d'éclairages et d’ambiances cohérentes, établies sur la base de critères pertinents, qu'ils soient d'ordre historique, urbanistique, socio­économique, architectural, technique ou financier. La finalité du schéma directeur est d'offrir à la ville de Rouen, une identité nocturne originale, valorisante et attractive, représentative de sa réalité et respectueuse de son passé, grâce à l’éclairage public. Le périmètre d'étude correspond au territoire entier de la commune.

La ville de Rouen

À mi-chemin entre Paris et la mer, la ville de Rouen s’est développée sur un site remarquable, une boucle de la Seine, dominée par des hauteurs boisées, dans l’échancrure de la falaise entaillée par le fleuve. Centre culturel et religieux, centre économique et juridique, ancienne capitale du duché de Normandie, Rouen a joué un rôle historique et artistique de premier plan. Rivale de Paris au Moyen-Âge, elle fut longtemps la seconde ville du royaume. Malgré les atteintes subies lors de la dernière guerre, la capitale haut normande présente encore l’empreinte de ce passé prestigieux à travers un patrimoine monumental d’une qualité et d’une densité exceptionnelles. Le schéma directeur est lié à une démarche entreprise depuis 2003, la lumière doit faire ressortir la ville et faire briller ses trésors d’une ambiance nouvelle.

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page