Le jardinage en lasagnes

Inventé par l’américaine Patricia Lanza en 1989 avec le système "Lasagna-bed", le jardinage en lasagnes est un mode de jardinage original qui permet de cultiver sur des sols dits "ingrats". Cette technique de jardinage appelée aussi "lit en lasagne" se veut simple, écologique et économique.

Période de création

Possible dès le mois de mars avec une plantation début avril protégée par un voile d’hivernage, ou des cloches de jardin.

Lieu de création

Dans le jardin : un coin au soleil pour les légumes et les fleurs ; sur terre, sur gazon ou dans une jardinière profonde.
Sur béton : dans des zones ingrates, comme les pieds d’arbres.
A l’ombre : avec des plantes adaptées à l’ombre, en pieds de murs.

Quoi cultiver ?

  • Le potager : légumes à feuilles, à fruits et à racines
  • Des plantes aromatiques
  • Des massifs de fleurs annuelles ou vivaces
  • Les petits fruits (fraisiers, framboisiers, cassissier, groseillier)
  • Des plantes grimpantes

Plantation de plants en racines nues ou godets/conteneurs (à tremper au préalable dans un seau d’eau) ; après 8 à 15 jours du montage de la lasagne.

Fabrication du lit en lasagne

Hauteur de la lasagne : 30 à 35 centimètres de haut. Si les lasagnes font moins de 20 centimètres, ce sera trop bas.

Composition de la lasagne :

  • 1 base de carton, avec chevauchement pour éviter aux adventices coriaces (chardons, orties, liserons) de coloniser la culture
  • 1 base de matériaux verts peu décomposés (déchets de cuisine, gazon)
  • 1 base de matériaux bruns peu décomposés (foin, taille de haies)
  • Alternance matériaux verts et bruns
  • Recouvrement de compost mûr (avec terreau, si semis)

Le tassement de la lasagne est normal, elle va perdre environ 1/3 de sa hauteur les premières semaines. Il est possible de la recharger au compost mûr en cours de saison.

Les matériaux nécessaires :

  • Du carton : d’origine naturelle et biodégradable (enlever les adhésifs)
  • Des déchets verts variés
  • Un arrosage copieux des couches de matériaux bruns
  • Une alternance rigoureuse des matériaux

Exemples de matériaux

Les matériaux verts riches en azote

  • Déchets de cuisine (épluchures, fruits et légumes pourris, coquilles d’oeufs, sachets de thé)
  • Déchets de culture (fanes, pieds de légumes ou fleurs en fin de saison, adventices sans graines, orties)
  • Tontes de gazon (couche de 5 cm d’épaisseur maximum), et paillage superficiel de la lasagne
  • Fumier frais, riche en éléments nutritifs (couche de 5 cm d’épaisseur maximum)
  • Crottin de cheval, un des meilleur engrais organique (couche de 5 cm d’épaisseur maximum)
  • Frondes de fougères, riche en potasse besoin de les hacher, pour favoriser la décomposition
  • Algues dessalées au préalable par la pluie (couche de 5 cm d’épaisseur maximum)
  • Compost (bien décomposé et humide, sinon le faire tremper pour le réhumidifier) : pour la couche du dessus (pas de semis dans le compost pur)

Les matériaux bruns riches en carbone

  • Paille de céréales (à décompacter à l’épandage dans la lasagne et à hydrater)
  • Taille de haie ligneuse (après broyage, à mettre dans les strates inférieures)
  • Copeaux de bois-sciure : bois non traité de feuillus (couche de 5 cm d’épaisseur maximum), à arroser abondamment, car très secs
  • Feuilles mortes : favorise l’émergence de la vie du sol, à hydrater copieusement
  • Foin : (à décompacter à l’épandage dans la lasagne et à hydrater si sec) ; à placer dans les couches inférieures
  • Fumier très ancien : (à décompacter, couche de 10 cm maximum)
  • Terreau : à mélanger au compost mûr pour constituer la couche superficielle de culture

L'eau

  • 3e élément indispensable au montage de la lasagne.
  • Les matériaux bruns doivent impérativement être copieusement hydratés ; afin de lancer le processus de décomposition, qui nourrira les plants.
  • Les matériaux très secs peuvent être mis à tremper dans une poubelle au préalable.

Gestion de l'arrosage

Une lasagne doit être paillée en permanence, pour limiter l’évaporation de l’eau en surface par la formation d’une croute de terre. Au cours de la saison, il faut la renouveler car elle va se transformer.
On utilise de la tonte de gazon, de la paille, des déchets culinaires...

Arrosage indispensable à la plantation, une cuvette au pied du plant est idéale. Ensuite, l’arrosage sera hebdomadaire, doux avec un jet à la pomme et surtout copieux, en vérifiant au doigt, qu’au moins les 10 premiers centimètres sont humides. En cas de canicule, prévoyez de doubler la fréquence.

Gestion de l'espace

Ce type de culture est propice aux potagers verticaux type courges, haricots à rames, tomates cerises : à l’aide de treillis soudés à béton ou de bambous.

Astuces

  • Les tomates au pied d’un mur de maison exposé au sud, avec un voile d’hivernage pour les démarrer au 15 avril.
  • Les cultures associées pour rentabiliser l’espace (salade-courges ; salade-tomates)...

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page