Ondes électromagnétiques

Les seuils d’émission

Le décret n°2002-775 du 3 mai 2002  fixe les valeurs maximales d’exposition au public. Ces valeurs ont été définies en fonction des risques dits "thermiques" liés aux ondes électromagnétiques. Ces valeurs sont nettement supérieures aux valeurs mesurées sur le terrain.

GSM 900 MhzGSM 1800 MhzUMTS 2100 Mhz
Intensité du champ électrique en V/m415861
Densité de puissance en W/m²4,5910

Les discussions autour des seuils d’émission des ondes électromagnétiques sont liées à la forte évolution des nouvelles technologies de communication dans un contexte réglementaire peu contraignant et considéré comme "inadapté" par le Parlement européen.

La valeur de 0.6V/m est souvent mise en avant par les associations. Or, les opérateurs dénoncent la légitimité scientifique de ce seuil (l’étude scientifique montrant un effet sur la santé à partir de 0.6V/m n’a pu être reproduite).
Le Conseil d’Etat rappelle cependant que seules les autorités de l’Etat désignées par la loi (ministre, ARCEP, ANFR) sont compétentes pour réglementer de façon générale l’implantation des antennes relais de téléphonie mobile

En conséquence, l’état des connaissances scientifiques sur les ondes électromagnétiques ne démontre pas d’effet significatif sur la santé, sans pour autant prouver l’inexistence de ce risque. L’AFFSET émet alors l’avis de réduire, dès que possible, l’exposition aux ondes électromagnétiques.
Il s’avère par ailleurs que les risques induits par l’utilisation des téléphones portables sont plus importants que l’exposition aux ondes liées aux antennes relais.

Les enfants et le téléphone

Aujourd’hui, la plupart des adolescents ont un téléphone mobile. Est-ce une raison suffisante pour équiper le vôtre ? D’autres critères doivent être pris en compte, car un mobile ne s’achète pas comme un gadget.

La Ville souhaite engager des actions de sensibilisation, notamment pour encourager le port de l’oreillette et du kit mains libres. Des actions spécifiques sont réalisées auprès des enfants des écoles de la Ville, en complément de la loi Grenelle 2.

Comment réduire mon exposition aux ondes quand je téléphone ?

  • Je privilégie l’achat d’un portable avec un Débit d’Absorption Spécifique (DAS) le plus faible possible
  • J’utilise mon mobile de façon mesuré, en privilégiant les conversations courtes
  • J’utilise un kit oreillette (ou kit piéton) pendant les appels téléphoniques
  • Je téléphone dans les zones où la réception est de bonne qualité (la qualité de la réception est indiquée par le nombre de barrettes sur l’écran du téléphone. Plus il y a de barrettes, moins le téléphone émet)
  • Je veille à ce que mes enfants aient un usage modéré du téléphone portable
  • D’autres équipements de la vie quotidienne génèrent des champs électromagnétiques : le téléphone fixe sans fil, les fours micro-ondes et les bornes Wifi. Il convient aussi d’utiliser ces équipements avec discernement et mesure.

Que faire de son ancien mobile ?

Ne jetez ni le mobile ni la batterie à la poubelle ! Le premier contient des métaux qui peuvent être recyclés, la seconde des substances qu’il faut traiter.

Rapportez-les dans un point de vente ou en mairie au niveau du tri des piles et batteries.

En fonction de leur état, ils seront soit recyclés soit réparés pour commencer une seconde vie dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement ou auprès de personnes défavorisées. Sachez qu’avant toute opération, les données contenues dans le mobile sont entièrement effacées.

Consulter la liste des contac​​ts utiles

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page