Piétonnisation aux abords des écoles

barriere-pietonisation-20.jpg

La Ville de Rouen met en place "La rue aux écoliers", un dispositif de piétonnisation des abords des écoles. Il concerne 24 écoles, 11 maternelles et 13 élémentaires.

L’objectif est d’apaiser et sécuriser ces rues (étroites) au moment des entrées et sorties d’écoles, le matin de 8h10 à 8h35 et à la fin des cours de 16h10 à 16h45. 

L’accès aux riverains est quant à lui autorisé sur les périodes piétonnisées mais la circulation doit s’effectuer à la vitesse du pas.

Ce dispositif en plus de sécuriser les rues permet, pendant la période liée à la situation sanitaire, de favoriser les distanciations entre les personnes.


Les écoles concernées

Aujourd’hui sur la commune 15 rues d’écoles sont piétonnisées. Consultez ci-dessous une carte répertoriant toutes ces rues.

Les rues et écoles concernées

Écoles rive droite

  • Ecoles maternelle et élémentaire Les Sapins : fermeture de la rue du Docteur-Seguin au carrefour avec la rue Albert-Dupuis.
  • Ecoles maternelle et élémentaire Jean de la Fontaine : fermeture de la rue Joseph Court au niveau du passage Jouvenet et au niveau de la rue du Nord
  • Ecoles maternelle et élémentaire Claude-Debussy : fermeture de la rue Gaston Veyssière au niveau de la rue Hector Berlioz
  • Ecoles maternelle et élémentaires Jules-Ferry : chemin de l'École
  • Ecole élémentaire Le Gouy et maternelle Pauline Kergomard : fermeture de la rue Le Gouy au niveau de la rue Saint Hilaire 
  • Ecole maternelle Jeanne Hachette : fermeture de la rue Saint-André au carrefour avec la rue Lézurier-de-la-Martel
  • Ecole maternelle Marie-Houdemare : fermeture de la rue du Cordier au carrefour avec la rue du rempart Bouvreuil
  • Ecole maternelle Marguerite Messier : fermeture de la place Marguerite Messier
  • Ecole élémentaire Marie-Houdemare : fermeture de la rue Beffroy
  • Ecole élémentaire Marthe-Corneille : fermeture de la rue des Peupliers
  • Ecole élémentaire Théodore-Bachelet : fermeture de la rue du Vert-buisson
  • Ecole élémentaire André-Pottier : fermeture de la rue Saint-André à partir de la rue Saint-Gervais
  • Ecole élémentaire Laurent de Bimorel : fermeture de la rue des Arpents au niveau du quai de Paris jusqu'à la rue du Rempart Martainville

Écoles rive gauche

  • Ecoles maternelle et élémentaire Charles-Nicolle : fermeture de la rue Pierre-Curie au niveau du carrefour avec l’avenue des Canadiens.
  • Ecoles maternelle et élémentaire Pépinières : fermeture de l'allée des Pépinières
  • Ecoles maternelle et élémentaire Honoré de Balzac : fermeture de la rue Devé

Ce dispositif vient compléter Pédibus, un mode de transport en commun familial et sécurisé pour les enfants. Pour en savoir plus, la page Pédibus de rouen.fr


Bilan enquête 2020-2021

Durant l’année scolaire 2020-2021, 15 rues d’écoles ont été progressivement piétonnisées. Afin de mesurer le degré de satisfaction de ce dispositif sur les 23 écoles concernées, l’avis des familles a été sondé par un questionnaire en ligne comprenant 11 questions.

501 familles ont répondu à cette enquête (30 % de répondants sur les 1749 concernées). Depuis la rentrée de septembre 2021, une 24e école a rejoint ce dispositif et d’autres sont à l’étude.

Êtes-vous satisfait du dispositif de piétonnisation aux abords des écoles ?

  • Oui : 93%
  • Non : 7%

Une très large majorité des familles est satisfaite du dispositif, les parents insatisfaits expriment le besoin d’utiliser leur voiture pour déposer les enfants à l’école.

D’après vous, la piétonnisation a t-elle permis de renforcer la sécurité aux abords des écoles ?

  • Oui : 92%
  • Non : 8%

Là encore, les répondants estiment que le dispositif renforce amplement la sécurité aux abords des écoles. Les non convaincus soulignent qu’une autorisation d’accès demeure pour certains véhicules (riverains) et une baisse de vigilance des enfants sur la dangerosité de la rue.

Si oui ? (Plusieurs réponses possibles)

  • Routière : 90%
  • Vigipirate : 30%
  • Sanitaire : 28%

Les familles considèrent massivement que la piétonisation renforce la sécurité routière, mais elles sont plus réservées sur le volet sanitaire ainsi que sur le volet vigipirate.

D’après vous, la piétonnisation a t-elle amélioré la qualité de l’air aux abords des écoles ?

  • Oui : 63%
  • Non : 37%

Les répondants estiment que le dispositif améliore la qualité de l’air aux abords des écoles, cependant ils sont nombreux à souhaiter que des mesures scientifiques viennent l’objectiver.

D’après vous, la piétonnisation a t-elle permis plus de convivialité aux abords des écoles ?

  • Oui : 85%
  • Non : 15%

Les parents apprécient grandement ces lieux propices aux moments d’échanges informels en toute sérénité sans craindre pour la sécurité de leurs enfants.

Pour emmener vos enfants à l’école, quel mode de déplacement utilisez-vous ?

  • A pied : 71,46%
  • Vélo/Trottinette : 11,18%
  • Voiture : 17,37%

Les familles qui emmène les enfants à l’école à pied ou en vélo/trotinette est en augmentation depuis la mise en place du dispositif.

Avez-vous changé votre mode de déplacement depuis la mise en place du dispositif ?

  • Oui : 6%
  • Non : 94%

Si oui, quel mode de déplacement utilisiez-vous avant ?

  • A pied : 10%
  • Vélo/Trottinette : 3%
  • Voiture : 87%

Même si peu de familles ont changé leur mode de déplacement, on constate que les changements avérés sont à la faveur des modes doux et actifs.

Êtes-vous favorable au maintien du dispositif ?

  • Oui : 94%
  • Non : 6%

Sans surprise, les familles plébiscitent un maintien du dispositif.

Êtes-vous prêts à vous investir dans la gestion du dispositif ?

  • Oui : 30%
  • Non : 70%

De nombreuses familles souhaitent s’investir dans le dispositif et notamment dans la gestion des barrières. Une expérimentation sur des écoles volontaires pourrait leur être proposée.

Avez-vous une idée, une suggestion en lien avec ce dispositif de piétonisation ?

273 familles ont répondu à cette question ouverte (commentaires, suggestions, souhaits...)

Les propositions

  • Pérennisation du dispositif
  • Extension sur d’autres écoles de la ville
  • Extension aux heures de sorties de l’accueil périscolaire du soir et sur le temps du midi pour les non cantiniers
  • Piétonisation définitive des rues
  • Installation de plots rétractables
  • Renfort de la signalisation
  • Mise en place de stationnement réservé pour déposer les enfants en voiture
  • Animation des rues sur les créneaux fermés à la circulation 

Points de vigilance

  • Besoin de renfort de la Police Municipale en soutien des agents en charge des barrières
  • Veiller aux incivilités (circulation en sens interdit, agressivité...)
  • Baisse de vigilance des enfants quand les rues ne sont plus piétonnisées
  • Passage pour les vélos à renforcer
Retourner en haut de page