Rôle de la mairie dans la gestion des écoles

Une étroite collaboration commune / État

La Mairie de Rouen est chargée des établissements scolaires du 1er degré : les écoles maternelles et élémentaires. Propriétaire des écoles, elle a en charge l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement des 55 écoles et la construction des nouveaux établissements. Elle organise les garderies du matin et du soir, assure le service de restauration et propose des activités manuelles ou culturelles sur le temps du midi : c’est ça le temps périscolaire. Mais la Mairie est aussi force de proposition pour organiser avec l’Éducation Nationale des activités et des évènements sur le temps scolaire.

Et l’État, quel est son rôle ?

C’est l’Éducation Nationale, représentante de l’État, qui élabore les programmes scolaires sur les orientations pédagogiques du Ministère de l’Éducation Nationale. L’Éducation Nationale assure l’organisation de l’enseignement, la gestion et la rémunération du personnel enseignant. Le territoire de Rouen est réparti sur deux circonscriptions : Rouen Nord et Rouen Centre.

L’école privée

Les écoles privées peuvent conclure un contrat d’association avec l’État. La commune participe aux dépenses de fonctionnement pour les élèves rouennais. Comme pour les enfants des écoles publiques, les écoliers d’une école privée peuvent bénéficier des tarifs sociaux de restauration scolaire rattachés au quotient familial. Des aides peuvent être apportées pour ceux qui participent à une classe de découverte.


Les écoles en chiffres

L’école à Rouen, c’est…

  • 337 classes dans 54 écoles publiques,
  • 2920 enfants accueillis dans 28 maternelles,
  • 4658 écoliers répartis dans 26 écoles élémentaires,
  • soit 7578 enfants scolarisés à Rouen.

Mais Rouen compte aussi :

  • 86 classes réparties dans 9 établissements privés sous contrat d’association,
  • 371 enfants sont scolarisés dans 9 maternelles,
  • 672 enfants dans 10 écoles élémentaires,
  • soit 1043 enfants.

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page